MON TEST D'APTITUDE
GRATUIT !
Vous êtes
Prénom
Nom
Âge
Email
Téléphone
Défaut(s) visuel(s)
Votre message
Comment avez-vous connu New Vision ?

Les techniques de chirurgie refractive

La chirurgie de la vision au laser, dite réfractive, considère la cornée comme une lentille de contact. En agissant directement sur sa forme donc sur son pouvoir optique, elle a pour objectif de modifier le trajet des rayons lumineux pour permettre une focalisation précise sur la rétine, telle que le ferait une lunettes de vue ou une lentille de contact. En intervenant sur l'épaisseur de la cornée, on peut aujourd'hui proposer la suppression du port de lunettes ou de lentilles de contact dans l'immense majorité des cas, chez les individus souffrant de myopie, d'hypermétropie, d’astigmatisme, de presbytie ou de plusieurs de ces défauts.

Les débuts :

Envisagée au milieu du XIXème siècle, ce n'est qu'un siècle plus tard qu'un chirurgien ophtalmologiste russe, le Dr. Sviatoslav Fiodorov, met au point la première technique de chirurgie de la vision : la kératotomie radiaire. Visant à corriger essentiellement la myopie, cette technique était réalisée à l’aide d’instruments chirurgicaux classiques.

Les années 1980 :

Après les premiers succès de la chirurgie incisionnelle, un chirurgien américain, le Dr. Stephen Trockel, envisage en 1983 de remplacer la lame du bistouri par un laser, bien moins traumatisant pour le patient. Conçu et développé par l'industrie informatique pour graver les microcircuits d’ordinateur, le laser Excimer fut officiellement adapté en ophtalmologie en 1986, et un an plus tard, le premier oeil humain fut opéré par laser par le Dr. Marguerite MacDonald. Cette technique utilisant le laser Excimer fut baptisé Photokératectomie Réfractive (PKR).

Début des années 1990 :

En 1989, le Dr. Ionnis Pallikaris réalise, en Grèce, le premier Lasik (Laser In-situ Keratomileusis) au monde. Le Lasik est une technique opératoire en 2 étapes. La 1ère étape consiste, à l’aide d’un microrabot équipé d’une lame (microkératome), à découper et soulever une fine pellicule superficielle de cornée appelée «capot» ou volet cornéen. La 2ème étape consiste à utiliser le laser Excimer pour remodeler la cornée dans son épaisseur. Le Lasik est rapidement devenu le traitement de référence dans le monde entier pour ses suites opératoires très confortables.

Début des années 2000 :

Dans le cadre d'une intervention LASIK, la qualité de découpe du capot cornéen est directement liée à la parfaite réussite de l'intervention. Dans ce domaine également, la plus grande innovation fut, au début des années 2000, l'abandon de la lame du microkératome au profit du laser Femtoseconde. Cette nouvelle pratique à 2 lasers (Femtoseconde + Excimer) a considérablement amélioré la sécurité du LASIK. Cette technique est désormais appelée « LASIK 100% laser ou Femto-LASIK ». En créant, et non plus en découpant comme le microkératome, un capot à géométrie parfaite, le laser Femtoseconde Intralase prépare le terrain pour permettre au laser Excimer de travailler dans les meilleures conditions.

Fin des années 2000 :

En 2007, le Dr. Luis-Antonio Ruiz. met au point une nouvelle technique intra-cornéenne (intraCOR) au Centre Ophtalmologique de Bogota (Colombie). Arrivée en France en 2009 en France, la technique intraCOR permet de remodeler la cornée, tout comme le LASIK, mais seul le laser Femtoseconde est utilisé dans cette technique. Le laser intervient directement dans la cornée, sans avoir besoin de réaliser un capot ou volet cornéen au préalable comme l'oblige la technique LASIK. L’intraCOR ne s’adresse qu’aux presbytes sans autre défaut visuel ou très légèrement myopes ou hypermétropes. Cette technique a été pratiquement abandonnée aujourd'hui notamment à cause de l'impasse dans laquelle se trouvait le patient en cas de retraitement laser.

Aujourd'hui :

Le SMILE ou Small Manual Intra Lenticular Extraction est la dernière révolution en date. Le SMILE est une percée décisive en chirurgie laser puisqu'il permet de réduire l'incision de la cornée de 80% comparée à la technique Lasik. La technique laser SMILE consiste à modéliser en 3D un fin lenticule dans l'épaisseur même de la cornée. Le lenticule est ensuite extrait par une une micro-incision en forme de sourire d'où l'acronyme de la technique "SMILE". Un seul laser est utilisé dans la technique SMILE, il s'agit du laser Femtoseconde. L'immense avantage de la technique laser SMILE est d'offrir au patient des suites opératoires tellement confortable qu'il peut reprendre ses activités dès le lendemain de l'intervention. La technique SMILE n'e s'applique pour l'instant qu'aux myopes et/ou aux astigmates.

Demain :

La recherche et le développement se focalisent actuellement sur l'application de la technique SMILE aux hypermétropes et aux presbytes. La Clinique New Vision à Nice a le privilège d'accueillir, le vendredi 16 octobre 2015, le Professeur Marcus BLUM (Allemagne) qui présentera pour la première fois en France les résultats stables de la technique SMILE chez l’hypermétrope. Le professeur Marcus BLUM est un chercheur clinique. Il est, avec le Professeur Walter SEKUNDO, l'un des deux scientifiques à avoir développé la technique SMILE.

Découvrez l'interview du Directeur de la Clinique New Vision sur les générations de technique au laser :







Ce contenu a t-il répondu à vos attentes ?


New Vision est la seule Clinique de chirurgie réfractive en France ayant obtenu la double certification ISO 9001 (norme qualité) et ISO 14001 (norme environnementale).
Toutes les réponses à vos questions